Culture

Appel pour la protection des peintures rupestres du désert

  •    "La perte de ce patrimoine de l’humanité signifie la fin d’une civilisation et d’une histoire vieille de milliers d’années", ont souligné les organisateurs de cette rencontre.
  •  
  •    Le Sahara occidental est une région riche en peintures rupestres, où des représentations datant de plusieurs milliers d’années "constituent des données importantes sur l’histoire de l’humanité", ont précisé les participants à cette rencontre qui durera jusqu’à lundi.
  •  
  •    Selon David Colson, président de Trust For Africain Art (Kenya), "les motifs rocheux (du désert) ouvrent une fenêtre sur notre histoire, notre culture et sur l’art de l’Afrique ancienne".
  •  
  •    "Il est nécessaire de trouver des solutions efficientes pour protéger ce patrimoine humain", a déclaré pour sa part l’Algérienne Malika Hachid, chef d’un projet sur l’art rupestre.
  •  
  •    "Les motifs rocheux risquent d’être détruits et pillés en l’absence d’une surveillance", a-t-elle ajouté.
  •  
  •    Plus de 24 pays d’Amérique, d’Europe, d’Afrique et du monde arabe participent à cette rencontre.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close