En direct

Appel pour l’élection de candidats "intègres et compétents"

 Les chefs des partis politiques en lice pour les élections législatives de 10 mai 2012, ont appelé les électeurs lors des meetings qu’ils ont animés vendredi à choisir parmi les candidats "les Hommes compétents capables de répondre à leurs aspirations".

Lors d’un meeting animé dans la wilaya d’El Bayadh, le président du Front de l’Algérie Nouvelle, M. Djamel Benabdeslam, a appelé les citoyens à élire parmi les candidats des gens " honnêtes et intègres".

"Il faut choisir parmi eux, ceux qui ne sont pas en quête d’immunité parlementaire pour l’exercice de l’influence et du pouvoir", a indiqué Benabdeslam devant les présents à son meeting dans cette wilaya.

Le président du Front El Moustakbal, Abdelaziz Belaïd, a souligné de son côté que son jeune parti a choisi ses candidats têtes de liste dans de nombreuses wilayas parmi les moudjahidine afin qu’"ils donnent espoir aux jeunes quant à un avenir meilleur, en oeuvrant au développement et à la prospérité d’un pays.

M. Belaïd qui a animé un meeting à la maison de culture de la wilaya de Mascara, a souligné que son parti s’est rapproché de toutes catégories sociales, notamment avec les jeunes pour "discuter des problèmes sociaux qu’elles vivent au quotidien comme le chômage et la difficulté d’accéder à un logement.

Le président du Mouvement des nationalistes libres (MNL), M. Abdelaziz Ghermoul, a affirmé à Tizi Ouzou que pour éviter que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets, le changement conséquent doit porter sur "la refonte des fondements et des mécanismes du pouvoir, et ne doit pas se limiter à substituer des personnes à d’autres".

Assurant que les candidats de son parti à la députation "ne sont mus ni par l’argent, ni par le prestige politique lié au statut de député", Ghermoul a fait remarquer devant les présents au meeting qu’ils (candidats) tiennent à s’impliquer dans l’édification, de l’avenir du pays.

La présidente du Mouvement de la jeunesse démocratique (MJD), Mme Chalabia Mahdjoubi, a plaidé depuis la wilaya d’Oran pour une future assemblée nationale "forte et représentative du peuple", et une "décentralisation" pour permettre aux élus locaux de "réaliser des projets en fonction des spécificités et des ambitions de leurs communes".

Le secrétaire général du Mouvement populaire algérien (MPLA), M. Amara Benyounès, en campagne pour les élections législatives de jeudi prochain, s’est prononcé à Constantine pour une ’’démocratie servant les intérêts des algériens, et qui ne doit pas être importée de l’étranger".

L’Algérie, "le premier pays arabe à avoir pratiqué la démocratie depuis 20 ans, n’a pas besoin de recevoir de leçons de pays étrangers, ni de soutien en matière de démocratie, de droits de l’Homme ou de multipartisme", a souligné M. Benyounes au cours d’un meeting électoral.

Depuis la wilaya de Bouira, le coordinateur général du Mouvement des jeunes, M. Hamana Boucherma, a exhorté les citoyens de cette wilaya à choisir les candidats "compétents et intègres" et qui sont en mesure de bâtir "un Etat fort et moderne".
Qualifiant cette consultation électorale d’"occasion historique à ne pas rater" pour, a-t-il relevé, "mettre fin à la médiocrité et la déliquescence",
 Boucherma a réitéré l’importance d’une participation massive des citoyens à ce rendez-vous.

 
 Algerie – ennaharonline
 
 
 
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!