Economie

Arcelor Mittal: 18% de hausse de salaire promis, fin de la grève

  •    Cet accord, échelonné entre le 1er juin prochain et le 1er décembre 2012, est partiellement conditionné aux performances des employés et aux prévisions du groupe, selon la même source.
  •  
  •    Samedi, le secrétaire général du syndicat d’entreprise Smaïn Kouadria avait annoncé une grève illimitée dite "en cascade" en commençant par l’arrêt de travail d’un millier d’employés chargés des expéditions de produits finis.
  •  
  •    Moins de 24 heures après, ils ont obtenu une revalorisation de 10% de leurs salaires dès juin avec effet rétroactif à janvier.
  •  
  •    Ils auront également une augmentation variant de 1% à 4% liée à la productivité d’acier liquide entre mai et novembre, d’un minimum de 480.000 tonnes à 590.000 tonnes au moins.
  •  
  •    Deux autres augmentations de 2% au 1er juillet 2012 et au 1er décembre 2012 seront également conditionnées à l’atteinte d’objectifs à fixer.
  •  
  •    Le rappel sera versé par tranches entre juillet et décembre 2011 mais les échéances "pourraient être reportées en cas de difficultés financières" et certaines hausses seront partiellement conditionnées à "l’atteinte des objectifs", selon la direction.
  •  
  •    Peu avant le début de cette grève, le directeur général du groupe sidérurgique d’Annaba (600 km à l’est d’Alger), Vincent Le Gouic, s’était dit  prêt à aller jusqu’à 18% d’augmentation salariale.
  •  
  •    M. Kouadria a exprimé "l’engagement" et "la volonté" de son syndicat de maintenir "à tout prix la paix sociale et à accomplir le redressement et le développement industriel pour les années à venir". Une disposition dont la direction indique avoir "pris acte".
  •  
  •    Le complexe d’El Hadjar a déjà été affecté en 2010 et en 2011 par quatre grèves générales. Il emploie quelque 6.600 travailleurs pour une capacité théorique de 2 millions de tonnes d’acier liquide par an.
  •  
  •    Ce complexe sidérurgique, propriété de l’Etat algérien, avait été acheté à 70% en octobre 2001 par l’Indien Ispat, du groupe Mittal.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close