En directAlgérie

Armée : Que cache le mouvement opéré par Bouteflika ?

Algérie – Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a procédé à de nouveaux changements dans les structures du ministère de la Défense nationale.

Plusieurs hauts responsables de l’Armée nationale populaire ont été limogés et mis à la retraite, alors que d’autres ont été nommés à de nouvelles fonctions.

Selon nos informations, ces derniers changements viennent, pour la majorité, dans le cadre du rajeunissement et du professionnalisme de l’Armée nationale populaire. Comme précisé par le Chef d’Etat-major de l’ANP, ce mouvement garantit le principe d’alternance aux postes de responsabilité au sein de l’Armée.

A l’exception du limogeage du Directeur de la Caisse militaire de Sécurité sociale et de Prévoyance, le général Remil Ali Bouchentouf, qui aurait commis une faute professionnelle, ces derniers changements s’inscrivent dans le cadre du rajeunissement et du professionnalisme.

Confiance renforcée à l’Etat-Major

Selon notre source, ces derniers changements sont la preuve d’une confiance « renforcée » à l’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP). La Présidence de la République donne ainsi une chance à de jeunes cadres qui occupent désormais des postes de grande responsabilité.

Cette confiance réciproque entre l’Etat-major et la Présidence de la République se traduit par le déroulement, sans incident, du remaniement au sein du ministère de la Défense nationale.

Lire aussi : ALERTE – Bouteflika opère un nouveau Mouvement dans les structures du MDN

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close