En direct

Armes chimiques: Ban appelle à nouveau Damas à laisser l'ONU enquêter

    
 Le secrétaire général de  l’ONU Ban Ki-moon "renouvelle son appel urgent" au gouvernement syrien pour  qu’il autorise une équipe de l’ONU à enquêter sur les accusations d’utilisation  d’armes chimiques dans le conflit, a indiqué jeudi son porte-parole Martin  Nesirky.    "La mission d’enquête est prête à se déployer dans les 24 à 48 heures" dès  qu’elle aura le feu vert de Damas, a réaffirmé le porte-parole.    M. Ban, a-t-il ajouté, "prend au sérieux l’évaluation" faite par la Maison  Blanche dans une lettre au Congrès mais "l’ONU n’est pas en mesure de commenter  les évaluations fondées sur des informations de services du renseignement  nationaux".    Des responsables de l’ONU "ont été en contact avec les autorités  américaines à propos des derniers développements" de cette affaire, a encore  déclare M. Nesirky.    Les Etats-Unis ont reconnu pour la première fois jeudi que le régime syrien  avait probablement utilisé des armes chimiques, tout en soulignant que leurs  renseignements n’étaient pas suffisants pour en avoir la certitude. La Maison  Blanche a communiqué cette évaluation à des élus du Congrès.    L’ONU a nommé le 26 mars le professeur Ake Sellström, un scientifique  suédois, pour diriger une équipe d’experts chargée de déterminer si des armes  chimiques ont été utilisées en Syrie. Damas et l’opposition armée s’accusent  mutuellement d’avoir employé ce type d’armes. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close