En direct

Arrestation de 11 terroristes adolescents

  • Les services de sécurité ont réussi à démanteler ce réseau après avoir arrêter un des accusés dans la région de Ghicha à Bordj Ménaïl, Boumerdès, qui a reconnu ses relations avec les groupes terroristes depuis 2006.
  •  
  • L’adolescent à révélé l’identité des autres membres de la bande qui fournissaient  les groupes terroristes en matières alimentaires, téléphones portables et puces afin d’assurer le contact permanent des éléments terroristes entre eux. Celui-ci a reconnu avoir été armé d’un Kalachnikov par terroristes « Boualem » et « Fatah » qui sont actuellement en fuite et ce, afin qu’il leur assure la garde lors de leurs passage dans la région.
  •  
  • Les aveux de l’adolescent ont permis la récupération d’une importante quantité de TNT et d’ammoniaque. Les investigateurs ont découvert que les terroristes tentaient de recruter des adolescents car ces derniers sont faciles à endoctriner par les idées du « Djihad » vu leur âge et leur niveau d’instruction limité. Ils sont menacés, en cas de refus, d’être carrément liquidés ou voir des membres de leurs familles tués.
  •  
  • Par ailleurs, les investigations menées par les services de sécurité ont montré que l’organisation terroriste connu sous l’appellation « El Qaïda au Maghreb Islamique » a réussi à recruter des enfants adolescents qui recevaient des entraînements dans les montagnes de Thénéa dans la wilaya de Boumerdès.
  •  
  • Le recrutement des adolescents permet aux terroristes de s’infiltrer facilement dans les régions visées et ce, contre des sommes d’argent. Le recrutement de Nabil Boudina, alias Abou Moâd en est un exemple édifiant de l’exploitation par les terroristes de ces jeunes mineurs.
  •  
  • Selon les experts dans le domaine sécuritaire, le recrutement par les terroristes des jeunes adolescents dans les cellules de soutien a pour but de les impliquer dans des activités terroristes et faire en sorte qu’ils soient recherchés par les services de sécurité.
  • Ce subterfuge leur permet de les exploiter dans les différentes opérations terroristes. D’autres part, le manque de recrutement des adultes et le refus des adultes de rejoindre les groupes terroristes en plus du démantèlement par les services de sécurité des différentes cellules de soutien a obligé les groupes terroristes à se retourner vers cette frange de la société dans le but de l’exploiter par différents moyens et sans aucune pitié.
  •  
  • Ennahar/ Zahia T.
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close