Economie

Asie: le pétrole en baisse sur des prises de bénéfices


    Les cours du pétrole s’affichaient en  légère baisse vendredi matin en Asie, en raison de prises de bénéfices après la  hausse de la veille, ont indiqué les analystes.    Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril perdait 1  cent, à 108,83 USD, dans les échanges électroniques du matin. Le Brent de la  mer du Nord pour livraison à même échéance cédait 22 cents à 125,98 USD.    "Il y a un petit mouvement de prises de bénéfices (…) mais la montée des  inquiétudes sur l’Iran va continuer de fournir un plancher élevé aux prix du  pétrole", a déclaré Victor Shum, analyste chez Purvin et Gertz.    Pendant la nuit, les cours ont connu une brève poussée en raison de rumeurs  –démenties depuis– d’un incendie sur un oléoduc en Arabie saoudite  susceptible de perturber les livraisons de brut.    "La réaction du marché à cette nouvelle montre que le marché est vraiment  très sensible à tout ce qui touche des perturbations de livraisons", a ajouté  Victor Shum.    Les cours restent nerveux, sur fond de tensions croissantes avec l’Iran,  gros producteur d’or noir.    Washington affirme que "toutes les options sont sur la table" face à l’Iran  mais estime que le régime islamique n’a pas entrepris de construire une arme  nucléaire.    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui doit rencontrer  Barack Obama lundi, a déclaré cette semaine que le dossier iranien serait le  "principal sujet" de ses entretiens avec le président américain.    Israël souffle le chaud et le froid sur une attaque préventive contre le programme nucléaire iranien, dont l’Etat hébreu se dit persuadé qu’il est à  visée militaire malgré les dénégations de Téhéran.    La veille, le pétrole avait terminé en hausse en raison de bonnes  statistiques américaines et des tensiosn avec l’Iran.     Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril a gagné 1,77  dollar par rapport à mercredi sur le New York Mercantile Exchange (Nymex) à  108,84 dollars.    A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour même échéance valait  126,20 dollars, en hausse de 3,54 dollars par rapport à la clôture de mercredi.
 
 
 
 
 
 
 
 Algerie – ennaharonline
 
 
 
 
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!