En direct

Attentat de Bab Ezzouar 2007 : 57 terroristes seront jugés

  • L’enquête menée par les services de sécurité les a conduit aux commanditaires de l’attentat suicide. Ces derniers ont révélé la liste des terroristes activant au sein de Katibat El Arkam pour laquelle ils travaillaient.
  •  
  • L’affaire de l’attentat suicide contre le siège de la sûreté urbaine de Bab Ezzouar a été reportée hier par le tribunal criminel d’Alger, et ce pour la fin de la présente cession.
  • Affaire dans laquelle seront jugés tous les terroristes de ‘Katibat El Arkam’ par contumace après que leur implication ait été confirmée, en compagnie de l’émir national des groupes terroristes en Algérie, Abdelmalek Droukdal et de nombreux émirs de Saryates relevant de Katibat El Arkam.
  •  
  • L’accusé M. K., un élément qui activait pour le compte de Katibat El Arkam, avait reconnu auparavant avoir acheter des véhicules utilisés dans l’attentat contre le palais du gouvernement, en plus de la voiture piégée qui a été stationnée devant le domicile du directeur général de la sûreté national et qui avait été acquitté alors. Ce dernier avait déclaré ignorer la mission pour laquelle cette voiture avait été destinée.
  •  
  • Les 57 accusés seront jugés pour constitution de groupe terroriste, adhérence à groupe terroriste, assassinat et destruction de bien de citoyens, en plus de l’opération de recrutement imposée aux jeunes sous la menace.
  •  
  • 52 seront jugés par contumace alors que selon des sources, nombre d’entre eux sont morts dans l’attentat contre le siège de la sûreté et le palais du gouvernement.
  •  
  • Selon les investigations menées par les services de sécurité, et aussi selon les aveux de l’accusé M. K., Katibat El Arkam serait responsable directe des attentats contre le palais du gouvernement et aussi contre le siège de la sûreté urbaine de Bab Ezzouar. Ce dernier a reconnu avoir rejoint ‘Katibat El Arkam’ directement après les attentats après avoir fourni le groupe terroriste de véhicules pour les opérations. Il a aussi révélé l’identité de plusieurs terroristes de la ‘Katibat’.
  •  
  • Cinq des accusés ont révélés dans leurs déclarations devant les services de sécurité plusieurs opérations que les éléments du groupe voulaient commettre, comme la pose de bombe dans des lieux publics et la voiture piégée garée devant le domicile du directeur général de la sûreté nationale, le colonel Ali Tounsi. Cette dernière était destinée en premier lieu à l’ambassade du Danemark avant que les services de sécurité aient suspendu le réseau de téléphonie mobile afin d’éviter tout usage de téléphone pour l’explosion à distance.
  •  
  • Ennahar/ Moussa B./ Hadjira S.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!