Monde

Attentat en Tunisie: Plusieurs responsables limogés

Plusieurs responsables tunisiens, dont le gouverneur de Sousse, ont été limogés après l’attentat qui a coûté la vie à 38 touristes le 26 juin, a indiqué samedi à l’AFP un conseiller du Premier ministre.

   Tout comme il y a eu des défaillances sécuritaires, il y a eu des défaillances politiques, a déclaré Dhafer Néji, conseiller en communication auprès du chef du gouvernement, en ajoutant que le gouverneur de Sousse (centre-est), région où a été perpétré l’attentat, avait été démis de ses fonctions. Plusieurs responsables policiers ont aussi été limogés, parmi lesquels trois responsables de Sousse, un de Gaafour (nord-ouest), la ville d’origine du jihadiste qui a perpétré l’attentat de Port El Kantaoui, et un de Kairouan (centre), où le jeune homme étudiait, a-t-il ajouté. Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, a confirmé à l’AFP que « plusieurs responsables (de la police) ont été révoqués à Sousse et Kairouan, dont le chef du district de Sousse.

   Identifié par les autorités comme Seifeddine Rezgui, un étudiant tunisien de 23 ans, le tireur a tué 38 touristes le 26 juin, dont 30 Britanniques, dans un hôtel et sur une plage, avant d’être abattu par la police. Après l’attentat, les critiques contre les forces de sécurité, qui ont mis au moins 30 minutes à intervenir selon plusieurs témoignages, se sont multipliées en Tunisie. Les autorités ont pour la première fois vendredi admis une défaillance des services sécuritaires, le Premier ministre Habib Essid reconnaissant que la police avait été trop lente.

 
Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close