Monde

Attentats de Bruxelles : au moins onze nationalités parmi les victimes

Les décès de ressortissants de onze nationalités, dont des Américains, un Chinois et un Français, ont été confirmés vendredi par les autorités de leurs pays respectifs, à mesure que les 31 corps retrouvés étaient identifiés.

Le travail d’identification risque encore de durer, a prévenu jeudi Michaël Jonniaux, porte-parole de la police fédérale, parce qu’il s’agit d’une « catastrophe ouverte, il n’y a pas de liste des personnes qui étaient dans le métro, comme il peut y avoir une liste de passagers pour un crash d’avion par exemple ».

Autre difficulté pour la trentaine de spécialistes qui s’activent afin d’identifier les corps ou les membres déchiquetés retrouvés: les explosions ont été particulièrement violentes.

« Les restes humains sont parfois éparpillés ». Enfin, un grand nombre de nationalités sont concernées d’où la difficulté de récupérer les données.

De nombreux appels à témoins ont été lancés sur Twitter et Facebook où une page « Recherche Bruxelles » a été ouverte.

Outre les 31 morts, les attentats dans l’aéroport et le métro de Bruxelles ont fait 300 blessés dont des Portugais, des Français, des Britanniques ou des Marocains.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!