En direct

Attention, ce médicament tue !

  • L’enquête, menée par le ministère de la santé est survenue, selon les mêmes sources, suite à des plaintes déposées par nombre de médecins. Il s’est avéré que les boîtes d’emballage du « Rumafed » contenaient le médicament Gardenal, destiné pour les malades cardiaques.
  • Suite à cela, dix cadres du groupe SAIDAL ont été arrêtés alors. Le directeur de l’unité BIOPHARM quant à lui, n’a pas été arrêté.
  • Une enquête approfondie a été ouverte sur les cadres du laboratoire national de contrôle et d’analyse des médicaments.
  • Environ quatre cent mille unité du médicament ont été commercialisées dont une grande partie est arrivée chez les pharmaciens.
  •  
  • Ministère de la santé: « le médicament a été retiré à Batna avant sa commercialisation »
  •  
  • De son côté, le ministère de la Santé, des Populations et de la Réforme hospitalière, a fait savoir que ce n’était qu’une erreur d’emballage. Toute la quantité de ce médicament a été retirée avant sa commercialisation à Batna.
  •  
  • Le directeur général du laboratoire nationale de contrôle et d’analyse des médicament, le professeur Mansouri a déclaré de son côté que le laboratoire national ne contrôle pas les médicaments produit localement, ce rôle revient aux producteur eux-mêmes, comme c’est le cas pour le Groupe SAIDAL. Et d’ajouter que le rôle du laboratoire est le contrôle des médicaments après la production et la commercialisation.
  •  
  • La prise de ce médicament peut provoquer la mort subite.
  •  
  • De son côté, le professeur Nassim Redjimi, spécialiste en cardiologie à l’hôpital Nefissa Mohamed, a déclaré de son côté que la prise de ce médicament  peut provoquer une baisse de la tension artérielle et pourrait être fatal pour les asthmatiques et les cardiaques.
  •  
  • SAIDAL : « Ce n’est qu’une erreur d’emballage »
  • Nous avons contacté le directeur commercial du Groupe SAIDAL, yahia Naïli, pour en savoir d’avantage et ce dernier nous a déclaré qu’il s’agissait d’un lot de 10.000 boîtes dont 500 boîtes étaient emballées par erreur dans des boîtes du Rumafed.
  •  
  • Ennahar/ Asma Menouar

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!