En direct

Audiovisuel en Algérie : «expansion significative» selon l’UE

   "Avec l’émergence des chaînes satellitaires qui favorisent une grande liberté d’expression et de films subventionnés par l’Etat qui remportent des prix dans les festivals régionaux et internationaux, le secteur de l’audiovisuel de l’Algérie connaît une expansion significative", a précisé l’UE dans son rapport spécial Algérie indiquant que "le paysage de la télévision algérienne est composé de 36 chaînes, dont les chaînes publiques".

   Le document indique, par ailleurs, que "plus de 170 films (longs-métrages, documentaires et courts métrages) ont été produits entre 2007 et 2013", en Algérie, ajoutant que "75 % des films algériens sont co-produits avec l’Europe, 11 % avec l’Afrique et 9 % avec l’Asie".

   La production cinématographique en Algérie, ses caractéristiques et perspectives, sont analysées dans le rapport "du point de vue de l’infrastructure existante et les initiatives individuelles et collectives visant à promouvoir le cinéma algérien".

   L’intérêt accordé par l’Etat algérien aux activités liées à l’industrie du film peut être évaluée à travers "le budget annuel de 200 millions de dinars" alloué à cette production.

   Intitulé "le secteur cinématographique et audiovisuel en Algérie", le rapport a été élaboré dans le cadre du programme "Euromed Audiovisuel III" qui est une initiative de l’UE et de l’Observatoire européen de l’audiovisuel. Il s’agit du sixième rapport du genre après ceux réalisés sur les industries du cinéma et de l’audiovisuel en Egypte, au Maroc, au Liban, en Jordanie et en Palestine. (APS)

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!