En directAlgérie

2e audition de Kamel Chikhi : « Le Boucher » et le Brésil… Sea, Steak and Sun ! (3e partie Et Fin)

Algérie – Suite et fin du compte rendu du quotidien Ennahar, publié le 14 novembre, sur les déclarations de Kamel Chikhi, alias « Le Boucher » lors de sa 2e audition devant le juge d’instruction du pôle spécialisé relevant du Tribunal de Sidi M’Hamed.

C’est lors d’une exposition des produits Brésiliens au niveau de l’ambassade du Brésil à Alger que « Le Boucher » fait ses premiers véritables pas dans le Marché Brésilien. Plusieurs opérateurs de ce pays, ainsi que des hommes d’Affaires et opérateurs Algériens connus étaient présents.

C’est ainsi que « Le Boucher » fait la connaissance d’un homme d’Affaires Libanais du nom de « Chihab Mohamed ». « C‘était le représentant de « Menerva Food », au niveau de tous les pays arabes » dit-il. Il affirme que ce « Chihab » est celui qui l’a briefé sur les relations d’Affaires avec le Marché Brésilien.

« En 2008, j’ai fait une demande au Ministère de l’Agriculture pour m’autoriser à importer de la viande fraîche brésilienne chez l’entreprise « Menerva Food », déclare « Le Boucher ». Il s’agissait d’une société qui lui avait garanti un approvisionnement sans passer par des intermédiaires. « Le ministère a accepté et m’a autorisé. J’ai alors effectué ma première importation de 5 containers de viandes fraîches et congelées », indique Kamel Chikhi. Bien que, dit-il, ma Société « Icosium Meat » n’était autorisée à n’importer que de la viande fraîche.

Tout allait dés lors pour le mieux. Et l’argent coulait à flot.

La chute…

Maintenant Sa version sur son innocence, « Le Boucher » souligne que c’est le Libanais « Chihab Mohamed » et le directeur commercial, un dénommé « Sahraoui Abdelkader » qui s’occupaient de suivre les containers contenant les viandes. Et ce, depuis leur départ du Brésil jusqu’à leur arrivée en Algérie. C’est également ces deux personnes qui étaient responsables de la cargaison qui contenait la Cocaïne. C’est ce qu’indique enfin, le principal accusé de ce Méga scandale qui a provoqué un véritable séisme qui ébranla durant cet été 2018, jusqu’au plus haut sommet de la hiérarchie institutionnelle du pays…

Lire aussi : 2e audition de Kamel Chikhi : « Le Boucher » raconte ses premiers pas dans les Affaires (2e partie)

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close