Economie

Au moins dix équipements de sécurité exigés aux concessionnaires automobiles

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

 Les concessionnaires automobiles devront se conformer au nouveau cahier des charges, en préparation, en fournissant des équipements de sécurité dans les véhicules commercialisés en Algérie, a indiqué la radio publique sur son site web, citant le président de l’Association nationale des concessionnaires automobiles d’Algérie (AC2A), Mourad Oulmi.

“Le nouveau cahier des charges, en cours d’élaboration, imposera aux concessionnaires de commercialiser des véhicules dotés d’au moins dix équipements de sécurité, entre autres, des airbags et un système de freinage ABS”, a expliqué M. Oulmi lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation de la 18e édition du Salon international de l’automobile qui se tiendra du 18 au 28 mars au Palais des expositions aux Pins maritimes, Alger.

Ces nouvelles règles de sécurité pourraient augmenter les prix des véhicules, déjà en hausse depuis quelques mois à cause de l’appréciation du dollar face à la monnaie nationale, selon le président de l’AC2A.

M. Oulmi appelé par ailleurs à l’instauration de normes strictes d’émission de CO2 et fixant les limites maximales d’émissions polluantes des moteurs de véhicules.

Concernant l’obligation de prévoir dans le programme d’importation du concessionnaire un quota de véhicules roulant au GPL/C, le président de l’AC2A a demandé d’améliorer la praticabilité de cette mesure en renforçant le réseau de distribution de ce carburant.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *