AutomobileEconomie

Automobile : la facture salée des importations SKD / CKD en 2018

Algérie – Sur les onze premiers mois de l’année 2018, la facture d’importation des kits SKD / CKD destinés à l’industrie automobile a explosé. Par rapport à la même période de l’année 2017, la hausse était de quelque 1,16 milliard de dollars.

Au total, la facture s’est élevée à 3,01 milliards de dollars sur les onze mois de l’année qui vient tout juste de s’écouler, soit une augmentation de  plus 63% par rapport à 2017 (1,85 milliard de dollars).

C’est la facture des collections CKD destinées aux montages de véhicules de tourisme qui s’est taillée la part de lion. Elle s’est établie en effet durant les 11 premiers mois de 2018 à 2,482 milliards de dollars, soit une hausse de 72,3% par rapport à la même période de 2017 (1,441 milliard de dollars).

Quant aux importations des véhicules de transport de personnes et de marchandises, elles ont atteint les 526,64 millions de dollars sur les  11 premiers mois de 2018 contre 413,17 millions de dollars à la même  période de 2017.

Par ailleurs, les importations des pièces détachées pour les véhicules d’occasion ont baissé à 335,4 millions de dollars contre 366,18 millions de dollars. En sommes, il s’agit d’une baisse de 30,8 millions de dollars, soit -8,41%.

Pareil, les importations des pneumatiques neufs en caoutchouc ont enregistré une baisse de 30%. Elles se sont établies à 133,28 millions de dollars sur les onze premiers mois de 2018 contre 190,22 millions de dollars à la même période qui l’avait précédée.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close