EconomieAutomobile

Automobile: la liste des marques autorisées à produire en Algérie sera réexaminée

Après beaucoup d’interrogations, la liste des marques automobiles autorisées par le gouvernement à produire en Algérie sera réexaminée et probablement modifiée.

Dans une note datée du 25 décembre dernier, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a différé, au 31 janvier 2018, l’application de sa précédente note relative au choix des marques autorisées à produire des véhicules en Algérie, a rapporté hier le site d’information TSA.

Selon Ennahar TV, citant une source officielle, l’application de cette liste a été différée pour “réexaminer tous les dossiers” des investisseurs.

Dans la liste, comptant 10 investisseurs entre véhicules légers et poids lourd, d’importants constructeurs ont été écartés, à l’image de Global Motors Industries (Hyundai Trucks & Bus) et l’unité de montage de véhicules KIA à Batna, a remarqué le quotidien francophone El-Watan.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!