En directAlgérie

Automobile : le spectre de la fermeture plane sur l’usine Renault d’Oran

Algérie – Près de cinq ans après son inauguration, l’usine oranaise de montage automobile du constructeur français, Renault, risquerait une fermeture imminente pour de longues semaines.

Faute de kits SKD nécessaires à la production, l’usine sera à l’arrêt. Pour cause : le quota de ces intrants accordé pour le gouvernement algérien à Renault Algérie Production (RAP) pour l’exercice 2019, d’un montant de 660 millions de dollars, sera totalement épuisé d’ici quelques jours, affirme le quotidien le Soir d’Algérie.

La fermeture devait avoir lieu, initialement, au cours du mois d’août dernier. Elle a été reportée, selon la même source, pour que les employés puissent partir en congé, mais aussi préparer la rentrée sociale et scolaire. Au stade actuel, la cadence de production a été ralentie au maximum dans un but de retarder l’échéance

Implantée à Oued Tlélat, l’usine Renault est la première du genre en Algérie. Depuis son entrée en production en novembre 2014, seulement trois modèles y sont assemblés comparativement aux sites des autres marques.

Pareil, l’intégration des pièces et composants fabriqués localement n’a pas atteint le taux souhaité malgré les efforts consentis. Le quotidien cite, à ce titre, la tentative de RAP d’intégrer la soudure par robotisation et la peinture qui n’ont jamais eu l’aval des autorités compétentes.

Alors que le volume global durant l’année en cours s’élève à 40 000 unités, la fermeture du site d’Oued Tlélat, si elle arrive, constituera un coup dur pour cette activité naissante en Algérie. Une pensée particulière aux employés…

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. On a importe 6000.000 de vehicules..si on avait choisi 6 constructeurs pour 1 million de vehicules..on aurait eu 6 usines de montage..assemblage..avec 35 a 40 p 100 de moins que sur le cash payepour des vehicules livres pretsa circuler..il faut rapoeler que l usine renault maroc produit 120 000 vehicules an..destines en majorite a l export!!! Qu en dites vous…….?????

  2. ouyahia et sellal répondront à ces questions. c’est les deux principaux initiateurs de renault algérie. tout le monde savait que c’était du tape à l’oeil et aussi du bidon. encore une affaire que la justice instruira certainement. donc à la prochaine affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close