EnergieEconomie

Un avenir prometteur pour Sonelgaz dans les marchés maghrébins et africains

Algérie – Le groupe Sonelgaz “a un avenir prometteur dans les marchés maghrébins et africains” dans les domaines de l’exportation de l’électricité et l’investissement en énergies renouvelables, a affirmé jeudi à Relizane le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.

Lors d’un point de presse, organisé en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Relizane, M. Guitouni a indiqué que Sonelgaz qui effectue actuellement, à travers ses deux filiales, la réalisation d’une station de transformation électrique basée sur l’énergie solaire au Soudan et, bientôt, au Mali et autres pays africains, est en négociations avancées pour l’exportation de l’énergie électrique en Tunisie et en Libye.

Le ministre a rappelé, à ce sujet, que ce groupe public gère les stations électriques dans différentes régions du pays en se basant sur des compétences algériennes (ingénieurs et techniciens), sans assistance étrangère, ce qui lui permet d’aspirer à exporter cette expérience dans plusieurs pays.

Le taux d’intégration des techniques et équipements de ces stations a atteint, selon M. Guitouni, 75 % pour ce qui est de la maîtrise de transformation électrique basée sur les énergies renouvelables, notamment l’énergie solaire, pour la production de 400 mégawatts, ce qui augmente les opportunités du groupe dans les marchés extérieurs.

Pour ce qui est de la satisfaction des besoins nationaux en énergie électrique, le ministre a affirmé que Sonelgaz est en mesure de faire face à la demande accrue et de maîtriser les coupures de courant causées par la hausse record de la température surtout dans le Sud du pays.

Mustapha Guitouni a révélé, au passage, que la consommation nationale d’électricité a atteint mercredi plus de 13.900 mégawatts sur un total de 16.000 mégawatts produits par Sonelgaz, “ce qui confirme que le réseau est stable, hormis certains délestages qui n’ont pas duré longtemps et qui ont été vite résolus.”

Le ministre a posé, lors de sa visite dans la wilaya de Relizane, la première pierre d’un centre de transformation électrique de haute tension au parc national de Sidi Khettab et inspecté la station d’énergie électrique de la commune de Belassel Bouzegza et le projet de réhabilitation du gazoduc GZ3 à Kenanda dans la commune de Sidi Lazreg.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!