En direct

Avion turc abattu: Ankara évoque une possible violation de l'espace syrien

     Le chef de l’Etat turc Abdullah Gül a  déclaré samedi que l’avion militaire turc abattu la veille par la Syrie aurait  momentanément pu violer l’espace syrien en raison de sa grande vitesse.    "Quand vous pensez à la vitesse des jets lorsqu’ils volent au dessus de la  mer, il est courant qu’ils passent et repassent les frontières pour un court  laps de temps", a-t-il dit, cité par l’agence de presse Anatolie, ajoutant que  cela ne relève pas d’une "mauvaise intention".    "Ce sont des choses non intentionnelles, qui se produisent en raison de la  vitesse des avions", a souligné le président turc à la presse lors d’une visite  à Kayseri, dans le centre de la Turquie.    Il a ajouté que des contacts téléphoniques avaient eu lieu avec le régime  syrien après l’incident.    Les deux pays, autrefois alliés, ont retiré leurs diplomates à Ankara et  Damas.    La Turquie a coupé les ponts avec le président Bachar al-Assad, en raison  de la répression sanglante du mouvement de contestation anti-gouvernementale  qui agite la Syrie, pays voisin de la Turquie.    Des recherches étaient en cours samedi en Méditerranée, au large de la  province turque de Hatay (sud), pour tenter de retrouver les deux pilotes de  l’appareil, un F-4 Phantom qui avait décollé de sa base de Malatya (sud-est).    Un porte-parole de l’armée syrienne a confirmé vendredi soir à l’AFP que  l’appareil turc avait été abattu "après être entré dans l’espace aérien  syrien".*
 
 

Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!