Monde

Bac en France : les juifs et les Harkis au menu

L’examen du Baccalauréat en France se poursuit aujourd’hui, mardi 19 juin, avec l’épreuve d’histoire-géographie, qui propose deux sujets au choix, qui suscitent déjà un débat.

Le premier sujet proposé est intitulé “L’historien et les mémoires du génocide des juifs”. Avec deux supports, une interview de l’historienne Annette Wieviorka et une photo de Simone Veil et Jacques Chirac datant de 2005, il est demandé au candidat de “montrer que les documents témoignent de l’évolution des mémoires du génocide des juifs en France”.

Le deuxième sujet propose, quant à lui, d’aborder la question des harkis. Intitulé “L’historien et les mémoires de la guerre d’Algérie: la question des harkis”, ce sujet se repose sur l’extrait d’un colloque animé en 2013 par M. Hamoumou sur “Silence et refoulements de l’histoire des harkis”. Ainsi qu’une photo prise en 2016, en réaction à la commémoration du 19 mars 1962. Sur cette photo, un homme porte une pancarte sur laquelle est écrit “NON à la paix qui a tué (soldats, harkis, pieds-noirs).

Pour ce sujet, le candidat doit ainsi montrer “l’évolution des mémoires de la guerre d’Algérie, les débats à ce sujet et le travail de l’historien”.

Visiblement, la question des harkis suscite un grand intérêt des autorités françaises et particulièrement du Président français Emmanuel Macron qui n’a pas manqué de souligner cette question également lors de son bref passage le 6 décembre dernier à Alger.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!