En direct

Baccalauréat 2013 : Le ministre de l’éducation nationale donne depuis Ouargla le coup d’envoi des épreuves

 Le ministre de l’éducation nationale, M. Abdellatif Baba Ahmed, a donné dimanche matin à partir de Ouargla le coup d’envoi officiel des épreuves du baccalauréat (session juin 2013) auquel prennent part 566.694 candidats, dont 175.072 libres à l’échelle nationale.Le ministre, qui était accompagné du wali de Ouargla M. Ali Bougguera, des responsables du secteur de l’éducation, de représentants des parents d’élèves a présidé, au lycée El Khawarizmi de la cité Tazagrart au chef lieu de wilaya, une cérémonie d’ouverture du pli du sujet de l’épreuve de langue arabe pour la filière lettre et philosophie.Dans la wilaya de Ouargla, pas moins de 12.760 élèves, dont 4.135 candidats libre étaient attendus au niveau de 42 centres d’examens encadrés par 3.979 surveillants pour subir leurs examens.391.622 candidats scolarisés et 175.072 libres se présenteront aux 1.928 centres d’examens, répartis sur l’ensemble du territoire national. Le nombre des candidats scolarisés comprend 154.884 garçons (39,55%) et 236.738 filles (60,45%), alors que celui des candidats libres comporte 95.017 garçons (54,27%) et 79.055 filles (45,73%), selon des chiffres avancés par le ministère de l’éducation nationale.Par rapport aux examens du baccalauréat session 2012, le nombre des candidats a augmenté de 6.644 candidats, selon la même source.Les candidats scolarisés inscrits selon les filières sont répartis comme suit : Sciences expérimentales (152.067 élèves), lettres et philosophie (107.338), langues étrangères (36.759), gestion économie (51.651), mathématiques (11.732) et techniques mathématiques (32.075), a-t-on précisé.Pour les candidats libres, la répartition par filières se présente comme suit : Lettres et philosophie (95.059 candidats), sciences expérimentales (46.780), gestion économie (15.568), langues étrangères (8.873), mathématiques (3.774) et techniques mathématiques (5.018), selon la même source.Un effectif de 154.000 enseignants sont mobilisés, dont 120.000 pour la surveillance et 34.000 pour la correction, répartis à travers les 1.928 centres de déroulement d’examen et 53 centres de correction, au moment où 30.000 observateurs seront chargés de veiller à la régularité du déroulement de l’examen à l’intérieur des classes, a indiqué le ministère de l’éducation nationale.La proclamation des résultats de cette édition du Baccalauréat est prévue pour le 7 juillet prochain.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close