En direct

Bachar al-Assad doit laisser l'ONU enquêter sur place

La Syrie doit accorder un accès libre  aux enquêteurs de l’ONU après que la France a annoncé qu’elle détenait des  preuves d’utilisation par le régime de Bachar al-Assad de gaz sarin dans la  guerre civile, a déclaré mardi le ministre britannique des Affaires étrangères  William Hague.    M. Hague a déclaré que les révélations de la France sur l’utilisation de gaz neurotoxique mortel montre que "l’escalade dans l’atrocité… apparaît plus  clairement".    "Cette annonce renforce la nécessité d’une enquête complète et sans entrave  sur tous ces incidents", a-t-il expliqué. "L’équipe d’enquêteurs de l’ONU doit  obtenir un accès libre pour enquêter sur le terrain en Syrie et nous demandons  au régime de Assad de collaborer totalement avec elle", a ajouté le ministre.     Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, a accusé le  régime de Bachar al-Assad d’avoir utilisé à au moins une reprise du gaz sarin  en Syrie, soulignant qu’une "ligne a été franchie et que "toutes les options  sont sur la table".    La Maison Blanche a affirmé que davantage de preuves étaient nécessaires  pour établir formellement que du gaz sarin avait été utilisé en Syrie. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close