Monde

Bahreïn: un policier tué dans une nouvelle attaque dans un village chiite

Un policier est mort après avoir été blessé dans une nouvelle attaque à la bombe dans un village chiite de Bahreïn, durant  des protestations marquant le 3e anniversaire du mouvement de contestation, a  annoncé samedi le ministère de l’Intérieur. L’explosion, qualifiée de "terroriste" par les autorités, s’est produite  vendredi soir dans le village de Dair et a également blessé un autre "policier  chargé d’assurer la sécurité de la route", a précisé le ministère sur son  compte Twitter. Une attaque à l’explosif avait déjà visé vendredi un bus de la police dans  un autre village chiite, Daih, selon le ministère. Cette première attaque  n’avait pas fait de victime, selon la même source, mais avait légèrement  endommagé le bus, d’après des images mises en ligne sur Twitter. Ces attaques ont eu lieu alors que des protestataires étaient descendus  dans les rues de plusieurs villages chiites de Bahreïn. Dans la nuit, des  heurts ont opposé ces manifestants aux forces de sécurité, déployées en nombre  à l’occasion de la commémoration du début du mouvement de contestation, le 14  février 2011. Les manifestants répondaient à un appel de l’opposition chiite pour marquer  le déclenchement de ce mouvement, animé par la majorité chiite qui réclame une  monarchie constitutionnelle dans ce petit pays du Golfe, dirigé par la dynastie  sunnite de  Al-Kalifa.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *