Monde

Barack Obama va s'adresser aux musulmans la semaine prochaine

  •    Un responsable américain a confirmé que la Maison Blanche réfléchissait à un tel discours, mais souligné qu’aucune date n’avait été encore été fixée.
  •  
  •    Le président américain devrait arguer que la mort du chef d’Al-Qaïda, conjuguée aux soulèvements populaires qui secouent le Moyen-Orient depuis le début de l’année, sont autant de preuves que le réseau islamiste est en perte de vitesse dans le monde musulman.
  •  
  •    Selon Ben Rhodes, un conseiller de Barack Obama cité par le quotidien, le président devrait prononcer ce discours avant de quitter les Etats-Unis pour un voyage de cinq jours en Europe le 23 mai.
  •  
  •    "La coïncidence des événements est intéressante. (Ben Laden) est mort au moment-même où, dans la région, un modèle qui est l’exact opposé de celui de Ben Laden se fait jour", a indiqué M. Rhodes au Wall Street Journal.
  •  
  •    Depuis le début de son mandat, M. Obama a prôné la politique de la main tendue à l’islam, notamment lors de son discours du Caire en juin 2009 dans lequel il avait plaidé "pour un nouveau départ" avec le monde musulman.
  •  
  •    Un haut responsable de la Maison Blanche a expliqué à l’AFP que la date de ce discours, dont le principe avait été évoqué dès avril par la secrétaire d’Etat Hillary Clinton, n’avait pas encore été fixée.
  •  
  •    Mais selon ce responsable, ce discours n’aura pas la même portée que celui du Caire. La question d’une nouvelle initiative de M. Obama pour relancer des négociations de paix israélo-palestiniennes enlisées malgré ses efforts de l’automne dernier, reste en outre ouverte.
  •  
  •    Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu doit arriver à Washington en fin de semaine prochaine et s’entretenir le 20 mai avec M. Obama à la Maison Blanche, avant de s’adresser au Congrès.
  •  
  •    M. Obama doit aussi accueillir le roi Abdallah II de Jordanie mardi prochain.
  •  
  •    Le discours présidentiel interviendrait au moment où le monde musulman est en proie depuis le début de l’année à des vagues de contestation populaire, qui ont renversé les régimes tunisien et égyptien et se poursuivent en Syrie, en Libye et au Yémen après avoir ébranlé Bahreïn.
  •   
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close