En direct

Batna : Une famille vit dans une cave avec les rats

  • Tous les malheurs se sont réunis chez la famille Bekhouche Abdelhafid, composée de 05 personnes, Salaheddine, 07 ans, Yousra 05 ans, Meissa, 03 ans, le père travaille dans une usine sous contrat. Ce contrat ne sera peut être pas renouvelé. La mère, femme au foyer, ferme chaque matin la porte de la cave qu’elle habite pour se diriger vers le siège de la Wilaya toute en pleur pour voir quelques responsables de la wilaya de Batna, s’enquérir des logements sociaux.
  •  
  • Dès qu’elle a entendue la nouvelle, Ennahar s’est déplacée chez ladite famille qui habite dans une cave depuis 04 ans, dans la cité 300 logements. Prêt de l’immeuble où se trouve la cave, nous avons trouvé des meubles et des tapis abîmés par les intempéries et les rats. Des voisins nous ont dit que ces meubles appartiennent à cette famille, jetés dehors après avoir été usés par les rats qui vivent dans la même cave avec Yousra, Meissa et Salaheddine.
  •  
  • A l’intérieur de la cave, nous fûmes surpris par l’inexistence totale de l’aération. La cave était remplie des eaux de pluie qui se sont abattues ses derniers jours sur la wilaya de Batna. Selon la mère de famille, les services de la protection civile sont intervenus pour pomper les eaux de la cave. Il y avait une odeur fortement nauséabonde qu’aucun être humain ne puisse supporter.
  •  
  • D’un hameau vers une maison pour personnes âgées et enfin, dans une cave.
  •  
  • La mère, Nadjia, nous a raconté les malheurs et la triste vie de sa famille. Il pleurait en racontant son histoire. Après avoir habité pendant plusieurs années dans un hameau regroupant plusieurs familles contre un loyer de 1500 Da, et après la vente de cette bâtisse, ils ont été délogés par un huissier de justice malgré que la mère avait accoucher trois jours avant, de sa fille Meissa.
  •  
  • Depuis l’agression contre Yousra, qui a été attaquée par des inconnus avec une lame, la maman ne quitte plus ses enfants de peur qu’ils soient agressés eux aussi. Un jour, Meissa a mangé une poudre utilisée contre les rats, elle a faillie mourir.
  • Dans la cave, il n’y a ni aération ni lumière. Les odeurs nauséabondes infestent les lieux. Les eaux de pluie, l’humidité et les saletés. Cela, en plus des rats qui remplissent les caves et qui viennent partager ce refuges.
  •  
  • Alors que la situation de cette famille se détériore, la famille Bekhouche Abdelhafid qui a déjà déposée un dossier dans le but de bénéficier d’un logement social depuis 10 années, attend toujours et ne reçoit que des promesses.
  •  
  • Ennahar a contactée le président de l’APC de Batna, Monsieur Mohamed Heraoua qui a déclaré que la distribution des logements sociaux relevait des services du chef de Daïra et qu’il ignorait totalement cette situation. Le Secrétaire général de la Daïra de Batna a déclaré pour sa part qu’il y avait d’autres cas plus graves qui attendent.
  •  
  • Ennahar/ Noumar M. Narimène

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!