SociétéAlgérie

Béjaia en alerte après la découverte d’un cas de « fièvre noire »

Algérie- La wilaya de Béjaïa est en alerte après que les services sanitaires aient enregistré un cas de Leishmaniose viscérale, forme la plus dangereuse de Leishmaniose communément appelée « Fièvre noire ».

Ce premier cas de fière noire a été enregistré dans la commune de Beni Maouche, au sud de la wilaya de Béjaia. Dans un avis aux citoyens, le Président de l’APC a annoncé, le 19 juin dernier, l’apparition d’un foyer de leishmaniose viscérale au niveau du territoire de la commune.

Après l’apparition de cette maladie, le maire de Beni Maouche a affirmé qu’une « panoplie de mesures préventives » a été prise par ses services et en appelle les citoyens à lutter contre cette maladie.

La leishmaniose viscérale (LV), également connue sous le nom de kala-azar, ou de fièvre noire, est la forme la plus grave de leishmaniose. Il s’agit d’une maladie causée par un parasite du genre Leishmania. Parmi les parasites c’est le deuxième plus grand tueur dans le monde, après le paludisme, avec 500 000 décès estimés dans le monde entier.(wikipédia)

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close