SportsNos Pros

Belaili rompt le silence et… charge son ancien président à Angers !

Algérie – Après beaucoup de spéculations sur son avenir lors de ce mercato estival, Youcef Belaili s’est exprimé sur son avenir et surtout sur les dessous de son éventuel retour à Angers…

Lors d’un entretien accordé au quotidien sportif ‘’Le buteur’’, l’attaquant algérien Youcef Belaili a vidé son sac. Le champions d’Afrique a également tenu à répondre aux déclarations du président algérien d’Anger, Said Chabane.

‘’Les déclarations de Chaâbane m’ont vraiment surpris… Il a dit que je suis venu à Angers avec des béquilles. Ça veut dire quoi ? C’est vrai que je revenais d’une suspension de deux ans, mais je continuais à m’entrainer. En tant que président d’un club professionnel, il ne devait pas parler ainsi de moi. Et aussi, en tant qu’Algérien, il fallait qu’il se comporte différemment avec moi et me défendre, car je le répète, j’ai été victime de hogra à Angers. C’est un président qui fait du business avec les joueurs et moi, j’ai ma personnalité et c’est pour cela que je suis parti rapidement’’, a, ainsi déclaré l’ailier algérien.

Il dément Chabane

‘’Je vais le dire haut et fort, j’avais ma place à Angers, mais on m’a marginalisé. La preuve, je suis parti et quelques mois après j’ai réussi à gagner, en tant que titulaire, deux Ligues des champions d’Afrique, deux championnats et une Super coupe avec l’EST. J’ai ensuite remporté la CAN avec la sélection. Tout cela prouve ma valeur’’, a-t-il répliqué.

‘’Je préfère arrêter le football que de revenir à Angers’’

Youcef Belaïli a confirmé les intentions de Saïd Chabane de le faire revenir à Angers cet été, comme cela a été révélé par Le Buteur avant-hier : «Oui, je confirme qu’Angers voulait me récupérer. Chabane a envoyé un agent qui est venu me voir pour me dire que le président voulait me voir retourner à Angers et dans quelques mois, il allait me vendre. Maintenant et avec tout ce qui s’est passé, je peux vous dire que je préfère arrêter le football que de revenir à Angers’’, a-t-il asséné.

Fidèle à l’EST en attendant une offre d’Europe

‘’Je suis toujours sous contrat avec l’EST. J’ai envie d’aller en Europe mais j’attends une offre concrète. Je n’ai pas de souci avec l’EST et je n’ai pas boycotté le club comme cela a été rapporté. Vendredi, c’était le mariage de mon frère et en principe demain (Ndlr, aujourd’hui) je serai à Tunis pour reprendre l’entrainement’’.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close