Sports

Belgique – Le phénomène Lukaku, 16 ans, symbole du 30e titre d'Anderlecht

  •    L’adolescent révélé cette saison au grand public est devenu le plus jeune meilleur buteur de l’histoire du championnat de Belgique de football (15 buts en 25 matches dont 15 titularisations au cours de la phase classique de la compétition).
  •    Des buts, tous inscrits dans le jeu, jamais sur penalty, qui ont largement contribué à offrir le sacre à Anderlecht après deux saisons dominées par le Standard de Liège.
  •    L’athlétique Lukaku (1m90 et 94 kg à 16 ans !) est d’ores et déjà considéré comme un messie en Belgique où les observateurs le présentent comme le plus grand espoir du football belge avec le Lillois Eden Hazard.
  •    "Lukaku est l’artisan majeur du 30e titre du Sporting", estimait le journal Le Soir lundi.
  •    "Ce que le jeune Diable Rouge a réalisé est tout simplement exceptionnel pour un garçon de 16 ans. Son influence sur le jeu et sur le rendement de l’équipe a été énorme", renchérissait La Dernière Heure/Les Sports.
  •    Souvent comparé à l’Ivoirien de Chelsea Didier Drogba pour son style puissant et efficace, Lukaku est suivi par plusieurs grands clubs d’Europe mais a annoncé qu’il restera au moins une saison encore à Anderlecht où il est sous contrat jusqu’en juin 2012.
  •    Le club croule sous les demandes, a confirmé le manager général du cercle bruxellois Herman Van Holsbeeck, notamment "des quinze plus grands clubs européens".
  •    "Si demain Anderlecht doit vendre Lukaku, tous sont prêts à l’acheter dans l’heure", affirme le dirigeant belge qui assure que l’attaquant d’origine congolaise restera au club encore un an.
  •    "Après, il sera temps de procéder à une analyse. Si Romelu n’a plus les moyens de progresser chez nous, alors oui il faudra qu’il s’en aille ailleurs" ajoute le manager général.
  •    Fils d’un ancien joueur professionnel (Roger Lukaku, actif en Belgique dans les années 80), Romelu entend terminer sa scolarité à Bruxelles avant de faire parler son talent dans un championnat étranger.
  •    "Malgré ma taille, je suis rapide. Je suis fort physiquement, je protège bien le ballon, J’ai une bonne frappe du gauche et du droit, même si mon droit est moins précis. Et j’ai le sens du but", résume le joueur.
  •    Au stade Constant Vanden Stock, les supporteurs "mauves" n’avaient plus vu un tel phénomène depuis 1983, lorsqu’un autre gamin émerveillait le public du haut de ses 17 ans: c’était Enzo Scifo, souvent considéré comme le dernier joueur belge de classe mondiale.
  •         
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close