En direct

Belkhadem dénonce des programmes "inefficaces" et "incompatibles" avec les aspirations du peuple

Le Secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Abdelaziz Belkhadem, a dénoncé, mardi à Boumerdès, les programmes "inefficaces" et "incompatibles" avec les aspirations du peuple, prônés par certains partis.

"La pratique démocratique n’a pas porté ses fruits et est loin de répondre aux aspirations du peuple, en ce sens que certains partis présentent des programmes inefficaces", a souligné M. Belkhadem qui animait un meeting à Boumerdès dans la cadre de la campagne électorale en prévision des législatives du 10 mai.

Ces formations politiques se contentent de "faire de fausses promesses et de proférer des insultes à l’égard des dirigeants", a martelé le SG du FLN précisant que certains partis "s’évertuent à afficher les photos et à scander des slogans creux".

Le parti du FLN, "digne héritier du Front de libération nationale qui fut l’artisan de la guerre de libération veut apporter un plus au peuple algérien à travers des alternatives que d’autres partis ne peuvent pas présenter aux citoyens", a-t-il ajouté.

"Nous voulons que notre pays s’épanouisse à la faveur du pluralisme politique et du multipartisme pour présenter des alternatives aux citoyens, qu’il s’agisse de créer de nouveaux postes d’emploi ou de réaliser des logements, voire de consacrer le développement dans tous les domaines", a-t-il encore souligné.

Par ailleurs,Belkhadem s’est dit étonné des comportements de certaines formations politiques qui "tiennent des promesses irréalistes", à l’exemple de l’élimination de la pauvreté et du chômage en "l’espace d’une année".

"Si ces personnes sont réellement en mesure d’honorer leurs promesses dans les délais qu’ils se sont fixés, ma formation politique est prête à se retirer de la course et à leur céder sa voix", a ironisé M. Belkhadem, soulignant la nécessité pour "les hommes politiques de faire preuve de sérieux et de sincérité pour ne pas perdre la confiance dont les citoyens les ont investis".

Il a mis en garde les habitants de la wilaya de Boumerdès contre ceux qui tentent de semer le désespoir et voir l’Algérie trébucher, les appelant à "ne pas leur prêter attention et à se diriger massivement aux urnes le 10 mai prochain". Enfin, M. Belkhadem a passé en revue les grandes lignes de son programme électoral invitant les électeurs à choisir leurs candidats pour faire du jour du scrutin une fête nationale.

 

   Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close