Monde

Ben Laden accuse des pays arabes de complicité avec Israël

  •    "Il est clair que certains dirigeants arabes ont été complices avec l’alliance croisée et sioniste (dans la guerre) contre notre peuple (à Ghaza). Ce sont les dirigeants des pays que l’Amérique qualifie de « modérés », a dit ben Laden dans le nouveau message audio qui lui est attribué.
  •  
  •    L’Arabie saoudite et l’Egypte, alliés de Washington, avaient dirigé le camp hostile au Hamas, maître de la bande de Ghaza, lors de l’offensive israélienne, face au Qatar et à la Syrie notamment qui s’étaient placés aux côtés du mouvement islamiste.
  •  
  •    Cette vaste opération militaire, du 27 décembre au 18 janvier, avait dévasté le territoire et coûté la vie à plus de 1.300 Palestiniens.
  •  
  •    Le chef d’Al-Qaïda s’en est aussi pris à l’ensemble des dirigeants des pays musulmans qui "de l’Indonésie à la Mauritanie (…) n’ont rien à voir avec l’islam", dénonçant par ailleurs des groupes islamistes armés, qu’il n’identifie pas, pour "avoir trahi Ghaza et ses habitants".
  •  
  •    "L’holocauste de Ghaza après un long blocus est un événement historique important, qui nécessite une rupture entre les musulmans et les hypocrites", a-t-il ajouté en référence au blocus israélien imposé au territoire palestinien.
  •  
  •    Cet enregistrement est diffusé à deux semaines d’un sommet arabe prévu à Doha et qui doit être dominé par les suites de la guerre de Ghaza.
  •  
  •    "Il faut mener une action sérieuse et préparer le jihad pour faire valoir les droits" des Palestiniens comme "il faut renier ceux qui ont été complices des ennemis contre notre peuple" à Ghaza, a encore ajouté le chef d’Al-Qaïda.
  •  
  •    Dans les extraits diffusés par Al-Jazira, ben Laden n’a fait aucune référence au Hamas.
  •  
  •    "La route pour la libération de Ghaza a besoin de véritables dirigeants sincères, indépendants, forts, honnêtes et qui soient à la hauteur de ces événements majeurs", a-t-il dit, proposant la création "d’un comité d’orientation avec des branches dans les pays musulmans".
  •  
  •    "Il faut trouver des pays, autres que les voisins (d’Israël) d’où partiront les moudjahidine pour ouvrir les frontières par la force et parvenir jusqu’à notre peuple en terre d’Al-Aqsa" à Jérusalem. Il propose de commencer par l’Irak puis de passer en Jordanie, en Cisjordanie et enfin de "libérer l’ensemble de la Palestine du fleuve à la mer", en référence à la Palestine  historique, qui comprend l’actuel Etat hébreu.
  •  
  •    A Washington, un responsable américain de la lutte antiterroriste a estimé que ce message n’apportait rien de nouveau, ajoutant, sous couvert de l’anonymat, qu’il s’agissait de "thèmes rebattus par Al-Qaïda".
  •  
  •    Les derniers commentaires de ben Laden illustrent l’idéologie violente d’Al-Qaïda, a réagi de son côté un responsable du département d’Etat américain.
  •  
  •    Le dernier message de ben Laden remontait au 14 janvier, quelques jours avant l’investiture du président américain Barack Obama. Il y mettait en garde M. Obama contre l’ouverture de nouveaux fronts et critiquait la "passivité" arabe face à l’offensive israélienne à Gaza.
  •  
  •    Traqué mais à ce jour introuvable, Oussama ben Laden, dont la tête est mise à prix pour 25 millions de dollars par les Etats-Unis, a revendiqué la responsabilité des attentats du 11 septembre 2001. Il se cacherait dans les zones difficilement accessibles aux confins de l’Afghanistan et du Pakistan.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!