AlgériePolitique

Benbitour sur la transition : « Si on a besoin de ma consultation, je suis prêt » (vidéo)

Algérie – L’ancien chef du gouvernement, Ahmed Benbitour, se dit  » prêt » à contribuer et à participer dans la mise en place d’une période de transition pouvant durer, selon lui, 8 à 12 mois « sans avoir à en passer » par la période de 45 plus 90 jours, une option rejetée par les manifestants.

« La rue doit comprendre nécessairement qu’on a besoin de désigner un négociant, en tout cas si on a besoin de ma consultation je suis prêt. J’ai une certaine expérience pour gérer le pays », a-t-il déclaré, ce dimanche 31 mars, sur les ondes de la Radio nationale chaine 3.

Toutefois, M. Benbitour, dément les rumeurs et les informations qui circulent sur la toile et qui ont été relayés par les médias, faisant état qu’il a été contacté pour diriger la transition. « Je n’ai été contacté par personne et je n’ai contacté personne », a t-il tranché la question.

Invité à commenter les propositions du chef d’état-major de l’ANP, le général Gaïd Salah, concernant  l’application des articles 7, 8 et 102 de la constitution, l’ancien chef du gouvernement, rappelle que c’est parce que Gaïd Salah a finalement compris que la rue était contre cette idée et que le Conseil constitutionnel n’a pas répondu « assez rapidement », qu’il a décidé de se référer aux articles 7 et 8 édictant que la souveraineté revient au peuple et que celui-ci possède les capacités constitutionnelles pour gérer ses institutions.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close