AlgérieSociété

Benghabrit: « Les élèves ne peuvent payer le prix d’une surenchère syndicale »

Algérie-La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé hier, 21 février 2018, dans une lettre adressée aux élèves, parents et fonctionnaires de l’Education, que « Les élèves ne peuvent payer le prix d’une surenchère syndicale ».

Dans une lettre adressée aux élèves, parents et fonctionnaires de l’Education, Mme Benghebrit a indiquée que des mesures seront prises pour garantir le droit constitutionnel à l’enseignement et que les élèves ne peuvent payer le prix d’une surenchère syndicale.

« Les grèves font peser un danger sur l’Ecole publique gratuite », a estimé la ministre, et que « le secteur de l’éducation est un secteur sensible, exigeant solidarité et sérénité ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close