Monde

Benghazi: création d'un conseil pour réactiver les services publics

  •    La "coalition du 17 février" a convenu de la formation de ce conseil qui comptera 13 membres, chargés d’évaluer les besoins les plus urgents en matière de santé, d’éducation, de sécurité et de services publics, a indiqué le porte-parole de la coalition, Abdelhafiz Ghoqa.
  •  
  •    Dans le même temps, plusieurs milliers d’habitants de Benghazi sont descendus dans les rues de la ville au crépuscule, agitant des drapeaux et tirant des coups de feu en l’air en signe de joie.
  •  
  •    "Notre première priorité est de sécuriser notre ville", a expliqué M. Ghoqa à l’AFP de l’intérieur du palais de justice, alors que certains habitants de Benghazi, fief de l’opposition connu pour sa résistance au régime de Tripoli, ont décider de marcher sur la capitale pour aider au soulèvement contre M. Kadhafi.
  •  
  •    "Au début, nous avions peur du chaos, mais les jeunes (à l’origine de la révolte) étaient organisés", a-t-il ajouté. "Maintenant, chaque jour est meilleur que le précédent".
  •  
  •    M. Ghoqa a appelé les gouvernements européens à installer ce qu’il a qualifié de "couverture aérienne" –soit une zone d’exclusion aérienne– pour dissuader les forces loyales à Mouammar Kadhafi de tirer sur les manifestants depuis les airs.
  •  
  •    Il a toutefois tenu à souligner son rejet de toute intervention étrangère, comme beaucoup à Benghazi.
  •  
  •    "Si nous luttons tous et que nous mourons tous, nous n’aurons quand même pas recours aux étrangers", a-t-il dit.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!