En direct

Benghebrit : L'enseignement en langue arabe incontestable

L’enseignement en langue arabe est incontestable et qu’il ne faut pas tromper la société assurant que la problématique qui se pose est comment maîtriser la langue arabe enseignée, a affirmé dimanche à Alger la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit.

  La conférence nationale sur l’évaluation de la mise en œuvre de la réforme de l’école, a-t-elle poursuivi, avait préconisé la maîtrise des compétences des langues dont celles de la langue arabe enseignée et la promotion de l’enseignement préscolaire en vue de permettre à l’enfant d’acquérir un bon bagage linguistique.

  Les recommandations de cette conférence sont issus des résultats d’examens en langue arabe et le problème qui se pose est comment améliorer la maîtrise de la langue arabe enseignée citant le cas d’une wilaya dont les résultats des examens en langue arabe sont faibles bien que l’environnement soit arabophone.

  Il ne faut pas tromper la société concernant cette problématique et nous devons ouvrir un débat sur l’optimisation de l’enseignement des langues de base dont la langue arabe enseignée, a indiqué Benghebrit.

  Concernant l’enseignement de la langue amazighe dans 20 wilayas du pays à partir de la prochaine rentrée scolaire 2015/2016, la ministre de l’Education nationale a affirmé qu’il n’y a aucun problème concernant les enseignants de la langue amazighe.

  Elle a démenti l’annulation des épreuves de certaines matières à l’instar de l’éducation islamique et de la géographie, soulignant qu’il s’agit de recommandations appelant à des épreuves anticipées pour certaines matières.

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close