En direct

Benyounes appelle à l’adoption d’une stratégie commerciale "agressive"

Le ministre du Développement industriel et de la Promotion de l’investissement, Amara Benyounes a appelé mardi à Alger les entreprises publiques de l’électronique et de l’électroménager à mettre en place "une politique commerciale agressive" pour décrocher de nouvelles parts de marché et faire face à la concurrence.Les produits des entreprises relevant de la SGP-Industries électro-domestiques (Indelec) sont d’une "qualité supérieure" et sont conformes aux normes internationales mais ils sont concurrencés par des produits importés de moindre qualité", a indiqué le ministre lors de l’inauguration d’une exposition vente promotionnelle de ces produits organisée au siège de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA).Le ministre a mis en avant la nécessité d’interdire la pénétration des produits importés non conformes aux normes internationales sur le marché national, rappelant l’installation, à l’issue des travaux de la dernière tripartite d’un groupe de travail chargé d’encourager la production nationale notamment à travers la relance du crédit à la consommation pour les produits locaux.Présent à la cérémonie, le Secrétaire général de l’UGTA Abdelmadjid Sidi Saïd, a estimé que la production nationale peut couvrir les besoins des différents chantiers publics notamment dans les secteurs du bâtiment et l’industrie, soulignant la nécessité d’"apprendre à consommer et acheter le produit national".Le retour du crédit à la consommation permettra de promouvoir la production nationale, une décision "bénéfique" pour les entreprises et les consommateurs, a-t-il estimé.M. Sidi Saïd s’est félicité, par ailleurs, des décisions prises lors du Conseil des ministres, réuni lundi sous la présidence du président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Encourager le "made in Algeria"

Cette exposition vente, qui durera une dizaine de jours, permet de faire connaitre les nouveaux produits des entreprises du portefeuille de la SGP-Indelec comme les panneaux photovoltaïques, les caméras de surveillance, les frigos solaires, déjà vendus à différentes institutions publiques, ainsi que les tablettes, a indiqué, pour sa part, le Président du directoire de cette SGP, M. Ahmed Fetouhi."Un projet est en cours de négociation avec l’entreprise allemande Liebherr pour la production en partenariat avec l’entreprise nationale des industries de l’électroménager (ENIEM) de deux types de frigos avec un nouveau design pour améliorer la qualité de nos produits", a-t-il ajouté.M. Fetouhi a estimé, à cette occasion, que le point faible de toutes les entreprises publiques est la commercialisation de leurs produits, précisant que le plan de développement de la SGP prévoit la création d’une société commerciale commune pour toutes les filiales. Il a relevé également la nécessité de l’investissement dans la publicité et le marketing, tout en appelant à faire participer les entreprises nationales dans la réalisation des commandes publiques.En visitant les stands de l’exposition, le visiteur remarque de nouveaux produits de haute technologie comme le nouvel ordinateur tactile appelé "all-in-one" qui combine plusieurs fonctionnalités et des tablettes de 7 et 10 pouces qui seront commercialisées à partir de 2014.L’activité de la SGP-Indelec s’articule autour de quatre segments : l’électricité domestique, l’électroménager, l’électronique et l’informatique.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!