Culture

Berlinale : Demi Moore fait primer la famille sur le travail

  •    "Je fais certainement primer la famille sur le travail, qui est seulement une occupation, un cadeau que vous fait la vie", a déclaré Demi Moore, qui a eu trois filles avec l’acteur Bruce Willis, dont elle est séparée depuis 1998.
  •  
  •    Popularisée dans les années 1990 par ses rôles de séductrice, ("Proposition indécente", "Harcèlement" ou "Strip tease"…) avant de se faire plus rare à l’écran et de devenir productrice avec sa société Moving Pictures, Moore a affirmé avoir envie de tourner avec ses enfants.
  •  
  •    "Seule une de mes filles a vraiment envie de faire carrière dans le cinéma. J’ai tourné avec elle quand elle avait sept ans. Et je l’ai dirigée cet été dans un court métrage, cela a été une expérience formidable", a-t-elle dit.
  •  
  •    "C’est pour moi une façon tout à fait différente de la connaître, alors je suis très ouverte à ce genre d’expérience".
  •  
  •    Dans "Happy tears" Demi Moore, aux antipodes de son image sexy, arbore des chemises et des pantalons informes pour jouer un terne soeur aînée qui couve ses enfants et sa fantaisiste soeur cadette, incarné par Parker Posey.
  •  
  •    "Laura est la soeur toujours débordée, celle qui prend soin des autres. Le lien entre ces deux soeurs vient du fait que chacune recherche chez l’autre ce qui lui manque", a expliqué Moore.
  •  
  •    "Elles sont comme les deux faces d’une pièce de monnaie", a renchéri Posey.
  •  
  •    Fils de Roy Lichtenstein, l’un des plus célèbres peintres du mouvement pop art américain, le réalisateur Mitchell Lichtenstein a donné à ce film, son deuxième long métrage, le titre d’un tableau de son père, "Happy tears".
  •  
  •    "J’ai toujours aimé le travail de Demi. J’avais vraiment envie de lui faire interpréter une femme ordinaire. Ce n’est pas un rôle très glamour, mais par chance, elle était prête à le jouer", a-t-il dit aux journalistes.
  •  
  •    "Elle est adorable, merveilleuse dans le film", a conclu Lichtenstein.
  •  
  •    "Happy tears" est en compétition à la 59e Berlinale (5-15 février) dont le palmarès sera annoncé samedi soir.
  • Ennaharonline
  •    
  •    

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *