SociétéTechnologie

Les black hat, des hors la loi qu’on doit exploiter

Imaginer un monde sans connexion, un monde ou il n’y a plus de réseaux sociaux, plus d’applications, plus de podcast et plus de téléchargement.  La technologie se propage à la vitesse de  la lumière à un point qu’un monde sans internet est inacceptable. À force de passer des heures en face du pc, les passionnés de ce monde se transforment en hacker.

Chaque année plus de 500 affaires de cybercriminalité sont traitées sur le territoire national. Un phénomène qui ne cesse de se propager. Une atteinte à la vie privée, d’où l’importance de former des équipes spécialisées en matière de sécurité des données pour les protéger contre les attaques des hackers et le piratage électronique.

Il ne faut pas négliger que ces criminels sont des génies qui exploitent leur savoir dans des infractions pénales.

Mais le problème qui se pose, faut-il réellement chasser les chapeaux noirs ou bien les exploiter pour le service de l’humanité ?

Les bienfaits de la technologie sont innombrables et les dangers aussi. C’est une arme à double tranchant, savoir l’utiliser est un gain, le contraire sera néfaste.

Rym Boukadoum

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close