En directAlgérie

Blida: Hamel préside la cérémonie de sortie de la 13e promotion de lieutenants de police

Algérie-Le Directeur général de la Sûreté nationale, le Général major Abdelghani Hamel a présidé, jeudi à l’Ecole d’application de la Sûreté nationale, Abdelmadjid Bouzebid (Blida), la cérémonie de sortie de la 13e promotion de lieutenants de police, en présence de plusieurs ministres et des autorités civiles et militaires de la wilaya.

La cérémonie s’est déroulée en présence des ministres de l’Enseignement et de la Formation professionnels, Mohamed Mebarki, de la Culture, Azzedine Mihoubi, de la Jeunesse et des sport, Mohamed Hattab, du Secrétaire général de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Said, des autorités civiles et militaires de la wilaya, outre les familles des officiers sortants et des figures nationales.

A cette occasion, le Directeur de l’Ecole, le Commissaire divisionnaire, Djamel Mezlioui a mis en avant l’intérêt majeur accordé par le Général major, Abdelghani Hamel à la promotion d’une formation de qualité au niveau des écoles de police pour développer le système de formation et être en diapason de l’évolution des programmes de professionnalisation.

M. Mezlioui a souligné, dans ce sens, le rôle important des nouvelles structures pédagogiques de cette école qui ont donné une nouvelle dynamique au processus de formation.

Appelant les officiers de la promotion sortante à respecter les règles de déontologie tout au long de leur carrière, le Commissaire divisionnaire a mis l’accent sur la nécessité de faire prévaloir l’action préventive sur la coercitive afin de gagner la confiance du citoyen et de l’impliquer dans l’équation sécuritaire conformément au slogan « Une police efficace à l’aide du citoyen », tout en respectant les droits de l’homme et les lois de la République.

Cette cérémonie a débuté par la remise des grades et diplômes aux lauréats et la passation de l’emblème national, outre l’exécution d’une série d’exercices de démonstration reflétant l’endurance physique élevée des étudiants et leur maîtrise des différentes techniques de combat, à l’instar du maniement des armes et le tir ainsi que d’autres exercices en matière de techniques professionnelles d’intervention marqués pour la première fois par la participation d’hélicoptères propres à ce corps sécuritaire.

La cérémonie a vu également le défilé de plusieurs formations de ce corps régulier et de démonstrations de techniques sportives et de conduite de véhicules et de motos exécutés également par des éléments de la Protection civile bénéficiant d’une formation au sein de cette école.

La 3e promotion des lieutenants de police a été baptisée du nom de martyr du devoir le Commissaire de police Mohamed Seddik qui avait rejoint les rangs de la Sûreté nationale en juillet 1962 à l’âge de 24 ans, en qualité d’agent contractuel avant d’atteindre en 1967 le grade d’inspecteur de police, pour devenir officier de police en 1978 et être promu en 1989 au grade de commissaire de police.

Le défunt a exercé dans plusieurs services, tels que la Sûreté de la wilaya de Djelfa, la Sûreté de la daïra de Larbaâ et de Tizi Ouzou, au service de police des renseignements et frontières de Lakhdaria à Bouira, puis chef de la brigade des renseignements généraux à la sûreté de daïra de Larbâa.

Le 8 décembre 1993, le commissaire de police Mohammed Seddik est tombé au champ d’honneur avec 6 collègues à Sidi Moussa (est de Blida) suite à un guet apens tendu par un groupe terroriste armé au niveau du dépôt de semoule de Bougara, alors qu’il effectuaient une patrouille.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close