En direct

Blida : la remise en marche du téléphérique en octobre prochain

 

  La remise en service du téléphérique reliant Blida à Chréa sur une distance de 7,2 km interviendra le 15 octobre prochain après un arrêt de presque trois ans, a annoncé mercredi le directeur des transports de la wilaya.

  Quelque 18 experts internationaux en la matière seront chargés des travaux de maintenance nécessités au niveau des stations de ce téléphérique, à partir de Blida, Beni Ali puis sur les hauteurs de Chréa, a précisé à l’APS Mahmoud Latreche, signalant la réalisation dernièrement d’une « expertise technique » sur les sites enregistrant des pannes ayant révélé, entre autres, des vols de câbles reliant les trois (3) stations ( Blida, Beni Ali et Chréa).

  Les travaux, confiés à l’entreprise publique de transport par téléphérique, engloberont notamment le remplacement des câbles volés, suite à l’arrêt de ce téléphérique, pour cause d’une panne technique, outre le remplacement et la réhabilitation des équipements et outils de contrôle et réglage de la vitesse des cabines.

 Les 138 cabines de ce téléphérique feront, aussi, l’objet de travaux de réhabilitation, en conformité avec les normes en vigueur, a ajouté le même responsable, assurant qu’ « une priorité absolue sera accordée, dans ces travaux, à la sécurité des usagers de ce moyen de transport ».

  Les responsables du projet se sont engagés, en outre, à « veiller au contrôle et à l’entretien régulier des équipements de ce téléphérique, afin d’en éviter les pannes », assurant qu’ils « aviseront désormais, les citoyens de tout travail de maintenance à son niveau afin de leur éviter les déplacements inutiles vers ses stations ».

  La mise à l’arrêt du téléphérique Blida-Chréa avait suscité une grande colère tant chez les habitants qu’auprès des visiteurs qui utilisaient ce moyen de transport pour rejoindre cette belle région touristique de Chréa, en saison hivernale notamment.

  L’importance de ce téléphérique s’explique aussi par la difficulté de l’axe de la RN 37 reliant Blida et Chréa, à travers une voie sinueuse et tortueuse à souhait, poussant inévitablement les citoyens à lui préférer ce moyen de transport aérien.

  De nombreux responsables avaient annoncé, à maintes reprises, le lancement « imminent » des travaux de réhabilitation de ce téléphérique. Lors d’une visite dans la wilaya, en aout 2014,  Amar Ghoul, alors ministre des transports, s’était engagé pour la « prise en charge de l’acquisition d’équipements modernes pour sa remise en marche ».

  Parallèlement, l’ex-directeur des transports de la wilaya, Mokhtar Rezzoug, avait fait part, en septembre 2014 , d’ »efforts en vue de la réparation et remise en marche de ce téléphérique », affirmant, à l’époque, qu’il s’agissait d’une « panne technique dont la réparation nécessite une somme considérable et que des dispositions seront prises pour sa prise en charge ».

  Ce téléphérique, réalisé durant les années 80 du siècle dernier, est considère parmi les plus longs du monde. Il a déjà fait l’objet d’une première remise en service, en 2007, suite à des actes de sabotage et de vandalisme, perpétrés durant la décennie noire.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close