En direct

Blida : plus de 667 millions DA de cotisations perçues entre janvier et février 2016 par la CASNOS

 

 Un montant global de plus de 667 millions DA de cotisations a été recouvert durant les mois de janvier et février 2016 par l’agence de Blida relevant de la Caisse nationale de sécurité sociale des non salariés (CASNOS) grâce aux facilitations introduites, au titre de la loi de finances complémentaire 2015, au profit des patrons pour la régularisation de leur situation, a-t-on appris mercredi du directeur local de cette structure.

 La loi de finances complémentaire 2015 a introduit des facilitations exceptionnelles au profit des patrons et autres personnes actives ne bénéficiant pas d’une couverture sociale en vue de la régularisation de leur situation, a indiqué, à l’APS, Djamel Ould Khaoua.

 L’enregistrement d’”un flux considérable des concernés afin de verser leurs cotisations a conduit à un relèvement du montant des cotisations perçues à plus de 667 millions de dinars entre janvier et février, soit en hausse de 80 % comparativement à la même période de 2015″, a-t-il fait observer.

“Notre objectif est d’atteindre le milliard de dinars de cotisations perçues au 31 mars 2016, date fixée par la loi pour l’exonération des pénalités de retard”, a-t-il dit.

 Par ailleurs, M. Ould Khaoua a signalé l’inscription de 5.520 nouveaux affiliés sociaux entre août 2015 à ce jour, contre 2.410 inscrits entre août 2014 à fin février 2015. Le nombre d’affiliés à l’agence CASNOS de Blida est de 51.394, a-t-il ajouté.

 Expliquant cette hausse du nombre d’inscrits par les campagnes d’information et de sensibilisation sur le sujet, menées par sa Caisse à travers les 25 communes de Blida, le même responsable a lancé un appel aux non salariés pour se rapprocher de son agence et ouvrir droit aux avantages accordés par la loi, avant la fin des délais fixés pour l’exonération des pénalités.

 D’autres mesures incitatives ont été introduites au profit des commerçants, artisans, médecins et avocats non salariés, qui peuvent désormais augmenter le montant des cotisations dépassant 15 fois le SNMG, ce qui leur permettra un relèvement de leur retraite à plus de 200.000 DA.

 Les nouvelles dispositions introduites dans les articles 57 et 58 de la Loi de finances complémentaire du 23 juillet 2015 offrent à tous ceux qui se présentent pour adhérer à la CASNOS avant le 31 mars 2016 l’exonération des pénalités de retard, est-il rappelé.

 En outre, le décret exécutif N°15-289 du 14 décembre 2015, relatif à la sécurité sociale des non salariés offre de nombreux avantages aux agriculteurs, dont la prorogation de la date de versement de leurs cotisations, jusqu’au 30 octobre, alors qu’elle était fixée auparavant au 30 avril de chaque année, au moment ou le délai d’affiliation, limité auparavant entre le 1 mars et le 30 avril, est désormais fixé du 1 janvier au 30 septembre.

 L’instruction ministérielle conjointe entre le ministère de l’Emploi, du Travail et de la Sécurité sociale et celui de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, en date du 18 novembre 2015 portant sur les modalités d’application de l’article 57 de la Loi de finances complémentaire de 2015 sur le secteur agricole, accorde aux agriculteurs débiteurs le droit de régulariser leur situation vis à vis de la CASNOS de 1996 à ce jour.

 Parallèlement, les agriculteurs âgés de 65 ans peuvent acquérir cinq (5) ans supplémentaires pour bénéficier de la retraite, est-il souligné.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *