Culture

Boualem Sansal, l’écrivain à la queue d’cheval exclu du Prix Médicis

Après avoir perdu le « Prix du roman arabe » à cause de son voyage en Israël, et après avoir été éliminé de la sélection du Renaudot, voilà qu’il disparaît du Prix Médicis.

Le jury a annoncé sa deuxième liste de onze romans français : l’écrivain algérien francophone, auteur de  « 2084 », disparaît de la course pour cette récompense.

Boualem Sansal, qui faisait partie de toutes les sélections des grands prix littéraires, disparaît de celle du Médicis et de Renaudot et bientôt de toutes ces sélections pour aller rejoindre les rébus de la littérature de la médiocrité à l’instar de Salman Rushdi.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!