En directAlgérie

Affaire Kamel « Le Boucher » : « Mes biens sont licites ! »… Les grandes confrontations approchent

Algérie – L’Affaire de Kamel Chikhi dit « Le boucher », principal accusé dans l’affaire de la tentative d’introduction de 701 kilogrammes de cocaïne en Algérie, ainsi que diverses autres affaires qui en ont découlé, principalement dans l’immobilier, continue d’alimenter l’actualité.

Mardi 6 novembre, « Le Boucher » a été présenté devant le juge d’instruction de la 9e chambre du pôle pénal spécialisé près le tribunal de Sidi M’hamed d’Alger. L’audition a essentiellement porté sur les biens immobiliers dont il est propriétaire.

Sur ce sujet, celui qui aura provoqué un séisme national et ébranlé toute la hiérarchie politico-financière du pays, persiste est signe : « Tous mes biens ont été acquis dans la légalité et de manière licite », affirme-t-il. Il a également nié tout ce qui lui est reproché.

Cette audition, qui aura durée 7 heures, a pris fin vers 17h. C’est ce que rapporte le quotidien Ennahar dans son édition de ce mercredi 7 novembre. Heure à laquelle il a été transféré vers le Prison d’El Harrach.

A quelques jours des grandes confrontations !

La rencontre de mardi, est une étape de préparation des confrontations que le juge d’instruction envisage d’organiser. « Le Boucher » et d’autres accusés, choisis en fonction des affaires pour lesquelles ils sont poursuivis, devront à leurs issues s’expliquer yeux dans les yeux.

Parmi ces derniers, le fils de l’ex-premier ministre Abdelmadjid Tebboune. Mais également B.Abdelkader, chauffeur de l’ex DGSN, Abdelghani Hamel. Figurent également sur cette liste d’accusés, l’ex président de l’APC de Ben Aknoune (B. Kamel), ainsi que le procureur de la république de Boudouaou (Boumerdes) et son adjoint.

Lire aussi : Affaire Cocaïne : Le train de vie de Pacha du Frère du « Boucher »

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close