En directAlgérie

Bouhadja appelle à l’installation d’une commission d’amitié algéro-bosnienne

Algérie-Le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Said Bouhadja a appelé, lundi, lors de d’une audience accordée au ministre bosnien des Affaires étrangères,  Igor Crnadak, à la nécessité de l’installation d’une commission d’amitié algéro-bosnienne, pour contribuer à l’activation de nouveaux domaines de coopération et au renforcement des relations bilatérales, indique un communiqué de l’APN.

La rencontre a porté sur “l’état des relations historiques privilégiées qui lient l’Algérie et la Bosnie et les voies de leur promotion pour englober différents domaines notamment sur le plan de la coopération économique”, précise le communiqué.

Bouhadja a appelé également à l’installation d’une commission d’amitié Algérie-Bosnie, afin de contribuer à “l’activation de nouveaux domaines de coopération à même de renforcer les relations entre les deux peuples”.

Dans le même contexte, le président de l’APN a affirmé que “l’Algérie avance sur la voie de la diversification de son économie nationale, avec l’accompagnement des pays amis et frères”, ajoutant que la Bosnie est appelée à la coopération bilatérale pour appuyer le partenariat entre les des pays dans les domaines judiciaire et sécuritaire”.

Pour sa part, le ministre bosnien a fait savoir que “sa visite en Algérie constitue une occasion pour ouvrir de nouvelles perspectives de concertation et de coopération bilatérale dans tous les domaines”, réitérant “le souci de son pays de promouvoir les relations bilatérales au plus haut niveau, au regard des défis communs auxquels les deux pays sont confrontés”.

Saluant, par ailleurs,  le “rôle politique de l’Algérie aux niveaux régional et international et son expérience pionnière en matière de lutte antiterroriste”, M. Igor Crnadak a indiqué que “son pays tend à renforcer la sécurité et la stabilité dans la région”, appelant, au même temps, à l’impératif d'”intensifier la coopération sécuritaire”.

Evoquant la lutte contre le terrorisme, M. Bouhadja a rappelé que l’Algérie “a surmonté cette étape difficile, grâce à la clairvoyance et à la sagesse du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika qui a initié la Charte pour la paix et de la réconciliation nationale”, relevant que “toutes ces réalisations dont les réformes politiques étaient basées sur l’entente de toutes les franges de la société”.

Au sujet des questions d’actualité, le président de l’APN a fait savoir que l’Algérie “est toujours fidèle aux principes de sa politique extérieure, basée sur le dialogue et le rassemblement des belligérants pour le règlement des crises, loin de toute ingérence dans les affaires internes des pays”.

Il a mis en avant, dans ce sens, “les efforts de l’Algérie visant l’instauration de la paix et de la stabilité au Mali et en Libye, ainsi que sa position vis-à-vis de la crise syrienne”, rappelant “son souci permanent de trouver des solutions justes et équitables aux question sahraouie et palestinienne”.

L’audience s’est déroulée en présence du vice-président chargé des affaires étrangères, Djamal Bouras.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!