En direct

Bousculade de Mina : les procédures d'identification des victimes sont très complexe

Les procédures d’identification des victimes et de recherche des disparus de la bousculade de Mina survenue jeudi dernier sont très complexes, a indiqué à l’APS dimanche à La Mecque le Consul général d’Algérie à Djeddah, Abdelkader Kacimi El Hassani.

   Selon un dernier bilan du ministère des Affaires étrangères, huit hadji algériens ont trouvé la mort lors de cet incident et 12 autres ont été blessés.

   Selon un dernier bilan des autorités saoudiennes, la bousculade de Mina a fait 769 morts et 934 blessés.

   Kacimi El-Hassani a indiqué que “ce n’est qu’après le retour de tous les hadji algériens de Mina, dans la soirée du dimanche 27 septembre, à la fin donc des rites du pèlerinage, que pourra être comptabilisé le nombre des disparus”.

   Le Consul général a insisté sur la complexité de cette opération, au regard de l'”ampleur de la tragédie”, et aux difficultés d’accès aux informations et aux hôpitaux et morgues saoudiens, liées aux procédures internes du pays hôte.

   Les autorités saoudiennes n’ont pas encore communiqué les résultats des opérations d’identification des victimes, toujours en cours, selon Kacimi.

   Des réunions permanentes sont tenues depuis le drame pour suivre et entreprendre des plans d’action pour identifier les victimes et retrouver les égarés, a indiqué le diplomate algérien.

Aps   

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *