Economie

Bouteflika appelle à la rationalisation pour faire face à la crise du prix du pétrole

S’exprimant au cours d’un “Conseil restreint” consacré exclusivement à ce sujet, le chef de l’Etat, tout en se voulant rassurant sur les capacités dont dispose le pays pour continuer à fonctionner malgré cette crise “sévère” et “inquiétante”, n’a pas manqué d’imprégner ses propos d’une gravité solennelle pour mieux rappeler chacun à ses responsabilités face à la situation.

L’exercice est d’autant plus délicat que le président Bouteflika a signifié clairement, à cette occasion, l’inopportunité de toute idée de remise en question des principaux objectifs de développement déjà tracés, et qu’il veillerait personnellement à l’application des nécessaires mesures d’urgence et d’ajustement à mettre en place.

Il en est ainsi du “suivi permanent” que le gouvernement est instruit de réaliser en vue des adaptations économiques et budgétaires nécessaires dans l’objectif suprême d’exclure, comme l’a ordonné le Président, toute remise en cause de la politique d’investissements publics en cours, surtout dans les secteurs  auxquels les populations sont légitimement les plus sensibles.

Pour le président Bouteflika, il n’est donc pas question d’abandonner le programme quinquennal d’investissements publics, même s’il faut adapter ses priorités et ses coûts, de même que “la justice sociale et la solidarité nationale demeureront au centre des options nationales fondamentales”, selon ses propos.

APS

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!