SociétéAlgérie

Bouteflika instruit le gouvernement pour recourir à des allocations financières

Algérie – Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika a instruit mardi le gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que cesse le recours à la distribution du couffin de ramadhan et pour que l’action de solidarité de l’Etat « soit réalisée par des allocations financières ».

« Le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour que cesse le recours à la distribution du couffin de ramadhan, et que cette action de solidarité de l’Etat soit réalisée dès l’année prochaine à travers des allocations financières décaissées par chèque ou par monétique », a indiqué un communiqué rendu public à l’issue du Conseil des ministres, réuni sous la présidence du président Bouteflika.

Cette instruction intervient suite à une communication faite en Conseil des ministres, par le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui sur les dispositifs mis en place pour le mois de ramadhan.

Ainsi, au titre des opérations de solidarité nationale, 8,4 milliards de DA ont été mobilisés notamment par les communes et les wilayas, pour assurer la distribution de près de 2 millions de couffins ainsi que la distribution de près de 6 millions de repas chauds au niveau de 1.300 restaurants, a ajouté la même source.

Concernant les conditions de vie de la population, la mobilisation de plus de 30 milliards de DA supplémentaires au profit du secteur permettra de garantir la disponibilité continue de l’eau potable dans tout le pays, y compris les communes enregistrant un déficit et qui sont au nombre de 600, a précisé la même source.

Quant à l’approvisionnement continu en électricité, il sera assuré aussi grâce à la mise en service de nouvelles capacités de production, a relevé le communiqué du Conseil des ministres.

De leur côté, les services de la poste ont, en collaboration avec la Banque d’Algérie, pris leurs dispositions pour assurer la disponibilité des liquidités au niveau des bureaux de poste, a indiqué la même source.

L’approvisionnement du marché en produits alimentaires a été préparé en relation d’abord avec la saison des récoltes des maraichages, ainsi que des stocks de céréales et de poudre de lait détenus par les offices publics concernés, alors que la disponibilité des viandes est confortée par des importations, a noté la même source.

Les services du commerce ont, en collaboration avec les autorités locales, ont organisé de nombreux marchés de proximité à la veille du mois sacré, alors que les contrôles des prix et de la qualité ont été renforcés.

Intervenant à l’issue du débat sur ce dossier, le président de la République, a chargé les secteurs concernés de veiller à la concrétisation de toutes ces mesures durant le mois de ramadhan et au-delà, a soutenu la même source.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close