Economie

BRICSA… l’appellation du BRICS après l’addition de l’Algérie, selon un expert

L’Algérie peut rejoindre le club des pays émergents membres du BRICS d’ici 2030 en s’appuyant sur son programme de diversification économique adopté en 2016 et sur l’accord de partenariat stratégique signé avec la Chine, a estimé jeudi le directeur de l’Ecole nationale supérieure de sciences politiques, Mustapha Saïdj.

Intervenant à l’occasion de la signature d’une convention de partenariat entre l’Ecole nationale supérieure de sciences politiques et l’Université de Shanghai, M. Saïdj, cité par l’APS, a affirmé que l’Algérie peut rejoindre d’ici 2030 le groupe des BRICS, soulignant que l’appellation de ce cadre de partenariat changera pour devenir les « BRICSA », avant de saluer la réalisation des projets phares engagés par le gouvernement afin de faire de l’Algérie « une puissance économique dans la région méditerranée ».

BRICS est un acronyme anglais pour désigner un groupe de cinq pays qui se réunissent depuis 2011 en sommets annuels : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud (en anglais : Brazil, Russia, India, China, South Africa).

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close