En direct

BTPH : Les entrepreneurs saluent la décision du gouvernement

Cette décision a été prise après plusieurs séances de concertation entre l’AGEA et le ministère de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville, consacrées à l’examen des problèmes rencontrés par les entreprises de réalisation du secteur, selon M. Kheloufi qui s’exprimait lors d’une conférence de presse.

"A partir de la semaine prochaine, toutes les entreprises algériennes auront des contrats gré à gré selon leurs capacités de réalisation de différents projets de logements", a-t-il affirmé.

D’autres séances de travail seront tenues la semaine prochaine pour élaborer une nouvelle short-list d’entreprises nationales et un nouveau cahier de charges en remplacement de l’ancien document, qui constituait, selon lui, une "entrave pour les entreprises algériennes à cause des nombreuses mesures administratives".

Pour le président de l’AGEA, cette décision devrait encourager les entrepreneurs algériens à s’impliquer davantage dans les différents programmes de logement et à améliorer progressivement la qualité du bâti.

Il a rappelé, à cet effet, le projet de création d’une usine de fabrication de logement qui sera opérationnelle en 2015 pour industrialiser le bâtiment et améliorer le qualité des ouvrages. (APS)

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *