En direct

Campagne d’inspections surprises des barrages sécuritaires

  • Selon des sources sécuritaires, l’instruction du directeur général de la sûreté nationale est en vigueur depuis avant-hier jeudi. Des commissions d’inspection composées de commissaires principaux ainsi que des officiers et cadres sont sortis sur terrain pour mener leur travail.
  • L’opération, selon les mêmes sources, a commencé à la Place des Martyrs et touchera tous les points de contrôle et barrages sécuritaires à travers l’ensemble du territoire national.
  • Les mesures prises par le patron de la police, Abdelghani Hamel, vient suite aux multiples plaintes déposées par des citoyens. Ces derniers se plaignaient des retards, et par conséquent des problèmes causés par les retards sur la route, en plus du mauvais traitement dont ils font l’objet au niveau des barrages sécuritaires.
  •  
  • Ennahar/ Karima M.
  •  
  • Beaucoup de personnes ont perdu leurs postes de travail à cause des retards sur la route provoqués par le nombre de barrages sécuritaires. Les embouteillages sur pratiquement tous les axes routiers de la capitale seraient dus, aux barrages de police et de la gendarmerie. Des fonctionnaires ont reçus des avertissements, d’autres des blâmes et beaucoup se sont vu tout simplement licenciés. S. K. nous confie qu’elle a été blâmée par son patron à cause des retards répétés, dus aux embouteillages sur la route provoqués par les barrages de la police.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!