Société

Camps de réfugiés sahraouis : La délégation parlementaire et médicale algérienne achève sa visite

    Le Premier ministre sahraoui, Abdelkader Taleb Amar, qui a offert un déjeuner en l’honneur de la délégation algérienne a exprimé, à cette occasion, sa gratitude pour cette initiative humanitaire organisée par les parlementaires algériens aux profits de leurs frères sahraouis.

    La présidente du groupe parlementaire de fraternité et d’amitié algéro-sahraouie, Saida Bounab qui a conduit la délégation algérienne, a réaffirmé le "soutien de l’Algérie au droit du peuple sahraoui à la liberté et à l’autodétermination" soulignant que cette "initiative offre aux parlementaires et aux médecins algériens l’opportunité de transmettre leur message aux parlementaires arabes et internationaux et de faire connaître la question sahraouie".

    Mme Bounab a souligné que la délégation parlementaire algérienne avait relevé à travers cette visite "la détermination du peuple sahraoui sous la direction du Front Polisario à arracher son droit de recouvrer ses territoires spoliés". Elle a affirmé que "le soulèvement des jeunes sahraouis dans les territoires occupés par le Maroc est de bon augure quant au recouvrement de l’indépendance" appelant le peuple sahraoui à "persévérer dans sa lutte pour préserver les acquis réalisés par le Front Polisario pendant prés de quatre décennies".

    Les membres de la délégation parlementaire algérienne ont visité dans le cadre de cette action de solidarité le musée national sahraoui avant de se rendre au centre Chahid Chérif des victimes de guerre et des mines puis au siège de l’association des disparus et des détenus sahraouis où ils ont assisté à la projection d’une vidéo sur les citoyens sahraouis souffrant encore des affres de la torture et de la répression perpétrées par l’occupant marocain.

    Le président de l’association a souligné à l’occasion "l’existence de plus de 350 disparus et 150 détenus de guerre sahraouis et prés de 70 détenus politiques.

    La délégation algérienne a entamé mercredi une visite de solidarité dans le camp de réfugiés sahraouis qui a duré trois jours dans le cadre de la coopération parlementaire algéro-sahraouie.

                                  HAFADH EL CHAHID (Camps de refugies sahraouis), 27 juin 2014 (APS)

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close